🎁 Offre jusqu'au 15 décembre à minuit 🎁
2 bijoux achetés = le 3ème offert

Humanitaire et étudiant : comment s’engager à l’étranger ?

Choix du pays d’action

Il existe partout dans le monde différentes missions de volontariat : Afrique, Amérique latine, Asie…

Votre choix doit se baser sur le pays ciblé et sur la langue que vous allez utiliser pour communiquer : Anglais, Français, Espagnol…

    Choix du type de mission

    La plupart des missions n’exigent pas d’avoir des qualifications ou des expériences spécifiques, mais votre filière et votre affinité avec la nature de la mission constituent des atouts essentiels pour faire le bon choix :

    Exemples : mission d’enseignement pour les étudiants en FLE, mission de santé pour les étudiants en médecine, pharmacie ou soins infirmiers, mission d’écologie pour les étudiants en biologie, soins vétérinaires.., mission d’insertion pour les étudiants en économie, gestion, marketing…

    Etes-vous assez qualifié pour la mission ?

    Même si votre formation correspond tout à fait au sujet de la mission, il vaut mieux rester modeste, et déployer une bonne capacité d’écoute pour apprendre et profiter du savoir faire des experts en coopération internationale.

    La plupart de ces missions sont ouvertes à tous à partir de l’âge de 16 ou 18 ans, et les tâches confiées sont basées sur les compétences techniques ou linguistiques.

    Si un projet vous intéresse, il faut contacter directement l’organisme de volontariat qui le gère.

     Quand partir en mission ?

    La plupart des étudiants choisissent de partir pendant les vacances scolaires ou bien au cours d’une année de césure. Faire quelque chose d’utile au cours d’une période creuse est très valorisant et gratifiant.

    Votre mission sera-t-elle considérée comme un stage ?

    Oui, il est possible de valider une mission humanitaire en tant que stage conventionné, et ce, notamment, dans les missions humanitaires, spécialisées pour lés étudiants en médecine. Ce qui représente une précieuse expérience dans le parcours professionnel.

    Dans quel cadre faire du volontariat?

    Pour faire du volontariat à l’étranger, il faut choisir l’une des deux options suivantes :

    • Le volontariat réglementé (ou contractuel)

    Ce type de volontariat correspond aux programmes subventionnés par l’Etat. Les étudiants peuvent sous certaines conditions, présenter leurs candidatures à l’un des trois programmes principaux :

    Le Service Volontaire Européen (SVE), pour les jeunes de 17 à 30 ans, durée : 2 mois à 1 an.

    Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI), pour les personnes majeures, durée : 6 mois à 1 an

    Le Service Civique à l’Etranger, pour les jeunes de 16 à 25 ans, durée : 6 mois à 1 an.

    Ces volontaires disposent d’une indemnité mensuelle (symbolique), mais la durée est souvent supérieure à 6 mois et le nombre de candidatures est très élevé.

    •  Volontariat flexible

    Ces missions qui ne sont pas subventionnées sont financées par les étudiants eux-mêmes, mais elles permettent aux étudiants de choisir librement leur pays d’action, le type d’activité, ainsi que la durée et la date du séjour.

     

    Laisser un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés